Le salaire jeunesse

Le principe du salaire jeunesse est simple: les jeunes reçoivent assez tôt – idéalement dès 12 ans – un montant mensuel fixe qui doit leur permettre d’assumer la majeure partie de leurs frais de manière autonome. Le salaire jeunesse doit couvrir tous les domaines dont les parents décident de déléguer la compétence à leurs enfants.

Le salaire jeunesse permet de répartir les compétences et les responsabilités entre les jeunes et leurs parents pour

  • les dépenses nécessaires des jeunes (vêtements, coiffeur, vélo, natel, sport, loisirs, etc.);
  • d’autres domaines de la vie des jeunes (entretien de la chambre, école, etc.) et la cohabitation avec le reste de la famille.

Le salaire jeunesse encourage la responsabilité personnelle et l’autonomie des jeunes. Pour le mettre en place, il est indispensable que les parents aient confiance dans les capacités de leur enfant.

Le salaire jeunesse doit couvrir uniquement des frais qui sont habituellement pris en charge par la famille. Il doit correspondre aux dépenses que les parents font déjà pour l’enfant, ainsi qu’au niveau de vie actuel et au budget de la famille. Le modèle convient de ce fait aux familles de toutes tranches de revenus. 

Le modèle du salaire jeunesse (Jugendlohn® en allemand) est une marque protégée et déposée au registre suisse des marques. Créé par le psychologue et thérapeute familial Urs Abt, il est aujourd’hui géré par l’association Jugendlohn.

En 2014, le centre de compétences Prévention et santé de la Haute école de Lucerne a réalisé une première évaluation scientifique de l’efficacité du salaire jeunesse en interrogeant les parents.

Documents pratiques pour la mise en place du salaire jeunesse

Sous documents pratiques vous trouvez une version condensée des éléments importants:

  • Qu'est-ce que le salaire jeunesse: l'important en résumé
  • Le contrat salaire jeunesse
  • La feuille Excel pour le calcul du salaire jeunesse

Documents pratiques